Liaison Secondaire-Supérieur en Lettres (LSS-L) dans le bassin d’Évry

Le projet de Liaison Secondaire-Supérieur en Lettres (LSS-L), initié dans le bassin d’Évry (91) par Sylvain Saint-Pierre et Florent Trocquenet-Lopez, s’inscrit dans le cadre de la Circulaire ministérielle de rentrée 2013 et du projet académique 2011-2015. Ces derniers stipulent en effet la nécessité de mobiliser «les dispositifs de personnalisation des parcours» afin de «favoriser une meilleure transition vers l’enseignement supérieur et permettre de mieux y réussir». L’idée est de «favoriser la continuité de bac – 3 à bac + 3 », et de «développer et aménager les poursuites d’études vers l’enseignement supérieur».

Ce projet intervient dans un contexte qui vise à favoriser les liens entre établissements (CEC : Conseils Écoles-Collèges par exemple). Sur le Bassin d’Évry, de nombreux dispositifs de liaison existent déjà à l’échelle du primaire et du  secondaire, mais ils se sont souvent arrêtés en Terminale. L’ambition est donc de poursuivre cette mise en réseaux jusqu’à l’université et de systématiser cette approche.

Dans ce contexte, il s’agit d’initier puis de renforcer une dynamique de travail autour de l’Université d’Évry Val d’Essonne et des lycées du secteur. Le projet LSS-L vise à faire se rencontrer les enseignants, élèves, pratiques pédagogiques, afin de croiser les enjeux d’orientation et d’acquisition d’une maîtrise de la langue suffisante pour que les futurs étudiants réussissent leurs études supérieures.

Le champ d’investigation se situe sur le terrain de l’innovation pédagogique puisqu’il allie approche transversale, travail par compétences et démarche active. Il repose sur une prise en compte globale et systémique du problème de l’échec scolaire et universitaire. En proposant une immersion des lycéens en milieu universitaire dans le cadre de projets précis et encadrés par des enseignants du Secondaire et du Supérieur, le projet LSS-L déjoue les dispositifs traditionnels qui n’ont pas porté leurs fruits. Le projet prévoit un suivi dans le temps des séquences élaborées, et une évaluation globale des dispositifs en fin d’année scolaire et universitaire. Les séquences réalisées dans le cadre du projet LSS-L seront mises à disposition de tous les collègues intéressés pour nourrir leur réflexion et faciliter leur action pédagogique dans la perspective de la liaison inter-cycles.

Le projet LSS-L nourrit donc l’ambition de constituer un groupe de travail composé aussi bien d’enseignants du Secondaire que du Supérieur en Lettres, Sciences humaines et Communication, mais aussi de tout responsable pédagogique désireux de contribuer à la réflexion collective sur les thématiques suivantes : coordination des attentes lycée/Supérieur ; réflexion pédagogique sur la difficulté scolaire en lycée et dans le Supérieur ; mise en place d’évaluations diagnostiques ; conception d’une liste d’ouvrages définissant une « culture humaniste minimale » à posséder pour tout étudiant qui entre dans le Supérieur ; réflexion sur les échanges/rencontres d’enseignants, d’élèves et d’étudiants à organiser ; comment mieux accorder les connaissances disciplinaires et les compétences interdisciplinaires à Bac-3/Bac+3 ; travail sur le vocabulaire spécifique et notamment sur la compréhension des consignes ; aide à la problématisation d’un discours ; etc.

Pour réaliser ces objectifs, des demi-journées de formations sont organisées par la DAFPA, sous l’autorité de Mme l’Inspectrice Monique LEGRAND d’abord, de Mme l’Inspectrice Roselyne BIGIAOUI-ABBOU ensuite. Elles sont co-animées par Sylvain Saint-Pierre et Florent Trocquenet-Lopez. L’inscription à ces formations, ouverte à tous, relève des prérogatives du chef d’établissement.

Pour faire plus ample connaissance avec ce travail, veillez consulter les documents suivants :

  • Comptes rendus de stages :

Groupe de travail sur la Liaison Secondaire-Supérieur en lettres (LSS-L) Formation DAFPA Deuxième session (2014-2015)

– Groupe de travail sur la Liaison Secondaire-Supérieur en lettres (LSS-L) Formation DAFPA Première session (2014)

 

  • Fiches-Actions :

– Fiche Action > Développer des compétences d’expression écrite et orale de la pensée chez des premières L, ES, et S : Recherche de ressources pour les TPE, à l’extérieur des établissements.

– Fiche Action > Développer des compétences d’expression écrite et orale de la pensée chez les lycéens et étudiants en cinéma : les défis critiques.

– Fiche action > Développer des compétences d’expression écrite et orale de la pensée : le concours d’éloquence.

– Fiche Action > Initiation au cours magistral chez des première SIN et première L.

– Fiche action > Conduire les lycéens à se projeter sur le post-bac, concernant les compétences d’expression écrite et orale.

– Fiche Action > Liaison Bac STMG / supérieur : l’atelier d’écriture


error: ;^)